Il fallait que j’en décortique une… Voici en fin révélé devant vos yeux ébahis le fonctionnement d’une capsule Special-T.

J’avais déjà soulevé la question dans mon post de présentation de la machine: quel est ce fameux « code barre » qui permet d’avoir la tasse de thé sois-disant parfaite ?!

Curiosité oblige, j’ai donc ouvert l’une de ces capsules, pour la science! Et surprise, en réalité c’est simplement un système de petits trous ouverts ou fermés dans lequel viens se connecter une sorte de prise qui va modifier les réglages de la machine en fonction de la disposition des trous.

On appréciera au passage le petit filtre ajouté après le code barre, qui évite que des morceaux d’aluminium ou que sais-je encore se retrouvent à infuser avec le thé.

En conclusion, mes doutes au sujet du « temps d’infusion parfait » et de la « bonne température de l’eau » étaient donc infondés, puisqu’il y à vraiment une variation de la programmation de la machine Special-T selon les capsules.

Bon, après je ne vais pas vous mentir, le thé dans la capsule (un oolong en l’occurrence) n’avais pas l’air de très bonne qualité, bien que pas mauvais en bouche. C’est la troisième image dans ce post, celle qui fait le moins envie à vrai dire.

schema